Visez la lune, vous atteindrez les étoiles.

Il est 7 heure du matin lorsque je retrouve Antony, l’un de mes trois compagnons de voyage rencontrés sur Java. C’est notre dernier jour sur Bali et la semaine passée à explorer l’île à élargie ma zone de confort comme jamais. Ayant même conduit un scooter dans les rues de Denpasar, la plus grande ville de Bali toute une journée, où le code de la route semble être une option. Toute cette semaine à parcourir les routes, les rizières, à aller à la découverte des temples et des traditions des habitants m’ont transformé.

Bientôt, le retour au métro-boulot-dodo et cette idée ne m’enchante guère. Revoir cette morosité ambiante, les râleurs professionnels, les colporteurs de ragots, retourner dans une routine qui m’a cassée me désole. Mais il me reste quelque jours avant de repartir, de quoi repousser quelques limites.

Être conscient de ses valeurs-énergie

“La vie engendre la vie. L’énergie produit l’énergie. C’est en se dépensant soi-même que l’on devient riche.”

– Sarah Bernhardt –

Depuis hier l’indécision concernant la suite de mon chemin a fait surface. Ne sachant pas où aller, quelle direction prendre pour avoir du plaisir à continuer le voyage. Les îles Gili, au nord est de Bali, offrent des lieux paradisiaques pour se reposer avant de rentrer en Europe mais elles sont aussi assez fréquentés par les touristes. D’un autre côté, j’ai atteins les objectifs que je m’étais fixé en atteignant Bali et rester dans le petit village de Jemeluk m’éviterai de faire un trop long trajet dans le sens inverse pour rejoindre l’aéroport de Denpasar puis Jakarta. Quant à mes compatriotes de voyages, ils ont prévus de continuer vers le sud-est sur l’île de Nusa Lembongan, moins fréquentée, et envisage la suite vers Lombok.

Avec Antony, nous avons prévu d’aller marcher aujourd’hui, de quoi m’aider à faire le vide. Nous repartons pour une ascension de trois heures et dès que je me remet en mouvement, marchant vers l’inconnu, cette sensation de liberté revient. Escaladant les anciennes rizières en terrasse, nous ne savons pas vraiment où nous allons mais nous y allons et la fatigue dû au voyage  commence à se faire sentir.

Après avoir retrouver un chemin plus praticable, nous arrivons au sommet. Nous y restons une petite heure pour admirer la vue. Je profite du calme ambiant pour me décider. Après réflexion je me rends compte que Bali n’était pas mon but. Le vrai but était l’aventure, la découverte, me sortir de la routine et de ma zone de confort. Ce n’était pas une destination géographique particulière que je recherchai, je voulais tester mes limites, m’ouvrir l’esprit.

Alors c’est décidé, je continu avec les trois autres aventuriers, demain nous quitterons Bali.

Pour avancer vers votre légende personnelle, vous devrez être attentif à ce qui vous donne la motivation de continuer, à ce qui vous porte. Vous pourrez ainsi aménager votre vie en posant des actes en cohérences avec ces forces motrices. Quelles sont les valeurs qui vous portent ? Le don, le travail, le respect, la justice…? Comment honorez-vous ces valeurs dans votre quotidien ? Par quelles actions ?

 

 

 

 

 

 

Avoir la foi pour traverser les grandes eaux

“Le scepticisme est le commencement de la foi.”

– Oscar Wilde –

Après une nuit rythmée par le bruit du va et vient des vagues, il est l’heure de partir. Le port de Sanur est notre point de départ vers la petite île de Nusa Lembongan. Les rabatteurs sont nombreux, tentant de vendre avec insistance les places sur les gros bateaux motorisés faisant les navettes. Cette situation me rappel la persécution constante ressentie sur Java.

La première ne part que dans deux heures, et un des rabatteurs qui nous a vu à l’entrée du port ne nous lâche pas une minute, mais l’idée de voyager sur ce type d’embarcation ne nous enchante pas vraiment. Nous sommes tous les quatre d’accord pour chercher un moyen de navigation un peu plus fidèle à notre goût pour l’aventure.

“Jukung ? jukung ?” demande t’il.

Un jukung est un petit bateau traditionnel, une sorte de pirogue à balancier, utilisé par les pêcheurs locaux. Enfin nous nous comprenons. Il exauce notre vœu et nous mène jusqu’à un homme dont l’embarcation est disponible immédiatement. Nous quittons le port.

Ce type de bateau est adapté à la navigation côtière, pour la pêche. Cependant, plus nous nous éloignons des côtes, plus les vagues se forment et plus notre zèle est silencieux. Le profond détroit de Badung offre une forte houle et des courants responsables de nombreux accidents de pêcheurs. Notre esquif devient bien frêle à la vue des ficelles qui sont destinées à maintenir les balanciers. Je commence à croire qu’il va nous falloir un miracle pour que nous arrivions de l’autre côté.

Au point ou nous en sommes, l’ardeur fait place à l’humilité. Si nous coulons, nous n’avons aucune assurance que nous retrouverons les côtes à la nage. Les deux heures de traversée me rappel à quel point la vie peut sembler si fragile face aux éléments.

Nous arrivons enfin sur une des plages de l’île, remerciant notre capitaine de sa dévotion, nous pouvons maintenant explorer les environs.

Quelque soit l’objectif que vous vous fixez, gardez à l’esprit que le résultat ne dépend pas de vous. C’est dans le lâcher prise que vous donnerez le meilleur de vous-même, en vous abandonnant à quelque chose de plus grand que vous. Vous ne pourrez jamais contrôler tous les paramètres et si vous tentez de le faire, vous tomberez dans une insécurité constante. Bloquant l’accès à vos ressources.

La sérendipité : au delà des espérances

“Dans le champs de l’observation, le hasard ne favorise que les esprits préparés.”

– Louis Pasteur –

Notre nouvelle terre d’accueil est relativement petite et nous en faisons le tour en une journée. Allant de criques en criques, découvrant les cultures d’algues qui finiront sur le visage des femmes des pays industrialisés une fois transformées en produit cosmétiques. Je repars après demain pour Bali, mais avant je souhaite découvrir les trésors enfouis des alentours.

Après une matinée d’entrainement en piscine, je monte à bord du bateau d’un des centres de plongée situés sur l’île. Direction Nusa Penida pour aller à la rencontre des raies manta.

C’est la deuxième plongée de la journée mais la mer est plus agitée à Manta Point. En penchant la tête en dehors de l’embarcation, je peux percevoir ces animaux majestueux volant sous l’eau. Malgré les quelques plongées effectuées dans le passé, c’est la première fois que je descend si profondément. A l’affût d’une silhouette que j’attends avec impatience.

La voilà, l’eau est un peu trouble en raison des courants, je ne l’ai pas vu arrivé mais elle passe juste en dessous de nous. Battant des ailes pour se mouvoir délicatement. Quelle beauté, quelle grâce. Elle est énorme, fabuleuse. Le temps semble ralentir pour se mettre au diapason avec sa danse. Je sens mon cœur battre, comme pour me dire :”regarde, c’est magique.” Elle paraît être si paisible, à l’abri des tourments de la surface. Trois battements d’ailes et elle s’éloigne laissant une impression de paix intérieure qui pénètre mon âme.

De leur côté, mes trois amis ont pu observer ces merveilles en nageant à la surface, équipés d’un masque et d’un tuba. Demain je les quitterai, sans eux ce voyage n’aurait pas été le même.

Cette expérience clôture mon voyage de façon inattendue. Je venais chercher la liberté, j’ai découvert la paix, en descendant dans les profondeurs. Sans le savoir, je viens de suivre un cheminement extérieur qui se prolongera vers l’intérieur.

En chemin vous ferez des découvertes inattendues, soyez à l’écoute de tout ce que la vie vous apporte. Chaque chose a sa raison d’être… Visez la lune, si vous la manquez vous atteindrez les étoiles.

 

Voilà qui marque la fin du périple mais le début du chemin. Si vous aimez cet article, si cela vous inspire, n’hésitez pas à commentez et à partagez celui-ci !

Revenir au début de l’histoire : L’éveil spirituel : entrez dans votre légende personnelle.

Article précédent : Les clés de la sérénité.

Article suivant : Le saut quantique.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

Calmez l'esprit pour cheminer en pleine conscience vers votre légende personelle.

21 jours pour apprendre à méditer et se reconnecter à soi-même

Félicitations ! Vous venez de faire le premier pas vers votre légende personnelle. Le prochain est de vérifier votre boîte mail pour recevoir votre cadeau.