Une vie pour être soi-même

Comment peut-on faire pour être soi-même ?  Peut-on être vraiment soi-même ? Ne plus se laisser balloter par les évènements extérieurs et exprimer ce que l’on a dans les tripes sans avoir peur du regard des autres. Nous vivons dans un monde où le conformisme est roi. Dès l’enfance les adultes nous disent comment l’on doit se comporter. Trouve un travail bien payé, construit une famille, une maison avec un beau jardin, une belle voiture et tu seras heureux nous dit-on. Bien entendu, cela fait aussi partie de la vie, mais si nous suivons ce modèle sous prétexte de rentrer dans un moule, nous finissons par éprouver une sorte de mal-être, un sentiment de vide intérieur et la vie perd petit à petit tout son sens. Beaucoup d’entre nous prennent conscience des limites du modèle en place dans la mesure où celui-ci tend à nous faire renier notre véritable nature.

Dans un premier temps, être soi-même c’est être en accord avec soi-même. Cela implique de prendre conscience du pouvoir que nous avons sur nos vies, de se connaître, d’identifier ses valeurs pour ne pas aller à l’encontre de celles-ci, être soi-même en toutes circonstances et cesser de laisser les autres décider de ce qui est bon pour nous. C’est aussi identifier nos freins qui nous enferment dans des comportements ou relations toxiques. Enfin, lorsque l’on se connaît suffisamment, il nous appartient de rester cohérent en faisant les choix nécessaires.

Se responsabiliser pour apprendre à être soi-même

Prendre conscience que nous sommes les créateurs de nos vies est la première étape pour donner une nouvelle impulsion à celle-ci. Peu importe là où nous en sommes et les circonstances, nous avons tout en nous pour rebondir. Cessons de nous comporter en victime, de rejeter la faute sur les autres, la société nos collègues ou autres relations et prenons conscience que notre présent est en fait la somme de nos choix passés. Ne nous cherchons pas d’excuses, je suis trop vieux, je ne suis pas assez intelligent, je suis trop timide, je n’ai pas assez d’argent.

Si l’on regarde sincèrement notre passé, nous prenons conscience de la loi de cause à effet. Les évènements que nous connaissons dans le présent ne sont que les effets de causes produites dans le passé. Quand nous ne comprenons pas une situation, comment en sommes-nous arrivé là ? C’est que les causes peuvent être multiples et lointaines. A nous de comprendre ces causes pour éviter de reproduire les mêmes erreurs. Une fois cela fait, nous pouvons facilement voir que c’est en posant des actes dans le présent que le futur se construit. Il nous faut apprendre à s’affirmer et à faire des choix qui seront les causes des effets désirer dans le futur. Bien entendu, je ne parle pas des situations comme les maladies génétiques, qui peuvent trouver des causes dans la passé (ancêtres…) mais où notre champs d’action se trouve plus limité.

Se demander, qu’est-ce que je peux faire ici et maintenant pour commencer à construire un avenir qui me ressemble, quelque soit le temps que cela prendra. C’est en apprenant à aligner nos pensées, nos paroles et nos actes que nous pouvons réduire l’écart entre ce que nous voulons être et ce que nous sommes. La vraie responsabilité se trouve ici et elle débute en commençant par changer notre façon de penser.

Oser dire non et s’affirmer

Êtes-vous de ceux qui disent oui à tout pour faire plaisir aux autres ? Je l’ai était pendant longtemps jusqu’à m’être complètement oublié. L’idée n’est pas de dire non à tout, ni de refuser d’apporter notre aide lorsque quelqu’un en a besoin mais de vérifier que lorsque nous disons oui à quelqu’un, nous ne nous disons pas non à nous-même.

A combien de “repas du dimanche midi” avez-vous assisté pour vous montrer gentil ? Par peur du regard des autres ou pour faire plaisir à votre compagne ou compagnon alors que vous n’étiez pas franchement motivé pour vous y rendre. Être soi-même, c’est aussi être soi-même en couple, au quotidien et dire les choses en restant honnête avec soi-même.

Ce n’est pas parce-que vous refusez une invitation que vous n’aimez pas ces personnes ou qu’elles ne vous aimeront plus. Et quelqu’un qui vous aime ne vous fera pas culpabiliser et acceptera le fait que vous avez aussi votre emploi du temps.

Affronter ses peurs, c’est oser être soi-même

La peur est une émotion qui a pour but de nous protéger en cas de danger. Malgré cela si nous nous surprotégeons nous finissons par être enfermé par ses peurs. La peur de postuler à un entretien d’embauche nous empêche de changer de métier ou de quitter cette entreprise dans laquelle on ne se retrouve plus du tout. La peur de la solitude nous maintient dans une relation toxique alors que l’on pourrait s’épanouir dans un couple où les besoins de chacun sont exprimés et respectés. La peur du regard des autres peut nous faire renier nos aspirations. La peur de l’échec nous invite à ne pas oser entreprendre ou commencer un projet. La peur de l’inconnu nous maintient dans notre zone de confort.

Apprendre à dépasser ses peurs, c’est oser être soi-même, nous dit Paul-Henri de le rue, médaillé olympique de snowboard-cross. J’ai eu le privilège d’interviewer Paul-Henri (interview qui sera publier prochainement) et d’aborder avec lui certaines notions qui me paraissent importantes et notamment la notion de peur.

Nos peurs sont soit un frein, soit un moteur. Comme toutes les émotions, la peur est une énergie qui nous fait bouger en engendrant certains comportements.  Nous pouvons apprendre à observer nos réactions face à la peur. Est-ce que nous mettons en place des comportements destructeurs, des stratégies d’évitement ou adoptons-nous des comportements constructifs qui nous permettent de les dépasser ? Nos peurs représentent le chemin à suivre pour nous permettre de nous réaliser.

Certaines de nos peurs peuvent aussi se transformer en prophétie auto-réalisatrice. Si vous traversait une crise de couple, il est possible que votre peur de perdre l’homme ou la femme que vous aimez, ou même la peur d’être à nouveau trahi vous rende jaloux de façon maladive. Vos comportements ne feront qu’alimenter le conflit, éloigner votre compagne ou compagnon et voilà que votre peur devient réalité.

Observer le scénario qui se met en place dans notre esprit nous fait prendre conscience de la façon dont celui-ci à tendance à toujours se focaliser sur le négatif et dont nous croyons celui-ci.

Si cela peut en aider certains, une étude de Carol Dweck, psychologue américaine, a démontré que 90% de nos scénarios négatifs ne se produisent jamais. Alors, pourquoi ne pas oser ?

Vivre en cohérence

Apprendre à être bien avec soi-même en respectant ses valeurs, en faisant des choix en conscience, maintient notre motivation pour nous rapprocher de notre vision. Avoir une vision de son avenir, sur 20, 10, 5 ans donne une direction dans laquelle nous souhaitons aller et va définir notre présent, les actes que nous avons à poser ici et maintenant en étant cohérent avec celle-ci.

Faire des choix cohérents n’est pas toujours faciles en raison des pressions extérieurs, attentes sociales, cercle amical qui peut vous décourager par peur de vous perdre ou de vous voir échouer, le besoin d’argent qui nous pousse à accepter un poste qui ne nous convient pas forcément et de nos barrières internes. Il se peut que nous dévions de notre route de temps à autre ou que nous éprouvions des moments d’incohérence. Mais comme le dit mon mentor Martin Latulippe, il faut savoir vivre ces moments d’incohérence pour être IN-cohérence.

Cependant ce ne doit pas être une raison pour se trouver toutes sortes d’excuses plus ou moins valables comme je n’ai pas le temps, je n’ai pas les moyens. En inversant notre perception de la situation de façon à ne plus la voir comme un problème mais comme un défi, nous portons notre attention sur les solutions afin que nos actes proviennent réellement de nous.

 

En résumé, pour être soi-même nous devons en premier lieu prendre conscience qu’il est possible de devenir soi-même. En se montrant responsable de nos vies et en identifiant nos freins pour ne plus se laisser balloter par les évènements extérieurs, nous apprenons à ne plus subir et à relever les défis que la vie nous envoi.

Et vous, quels sont vos peurs ? Avez-vous déjà éprouver des moments d”incohérence ? Savez-vous dire non ? Comment percevez-vous ce que la vie vous offre ?

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

21 jours pour calmer l'esprit et cheminer en pleine conscience vers votre légende personelle.

Accèdez gratuitement à un accompagnement pas à pas alliant sciences et spiritualité.

Félicitations ! Vous venez de faire le premier pas vers votre légende personnelle. Le prochain est de vérifier votre boîte mail pour recevoir votre cadeau.