En pleine conscience dans le quotidien

Comment faire de la méditation une habitude ? Comment méditer en pleine conscience quand notre quotidien est surchargé ? Comment faire une méditation pendant nos occupations ? Vivre en pleine conscience nous rend plus présent et nous relie au monde. Nous laissons la réalité nous imprégner pour être davantage acteur de notre vie sans laisser les évènements extérieurs décider pour nous. Nous nous mettons en roue libre, avec plus de lâcher prise. Nos peurs s’évaporent, le stress omniprésent dans notre mode de vie diminue et nous devenons disponible, en pleine capacité d’agir selon nos désirs profonds.

Dès que l’on parle de méditation de pleine conscience, nous avons tendance à croire que nous devons passer des heures assis sur un coussin. Même si nous connaissons les bienfaits de la pleine conscience et que nous savons l’impact qu’elle a sur notre bien être et sur notre santé, il peut-être difficile de maintenir une pratique quotidienne, surtout lorsque l’on commence à apprendre à méditer. “C’est décidé, je me lève une demi-heure plus tôt pour méditer chaque matin”. Mais les vieilles habitudes refont surface très rapidement. “Ce matin je ne suis pas vraiment motivé, je méditerai ce soir.” Et lorsque le soir arrive, nous ne trouvons pas le temps de nous assoir, de prendre ce temps pour nous. Les devoirs des enfants, le repas à préparer, nous repoussons ce moment de pause qui fini par tomber aux oubliettes. Certains sont prédisposé à vivre en pleine conscience et pour d’autres le chemin demandera plus d’efforts.

Pourquoi vivre en pleine conscience ?

Apprendre la méditation de pleine conscience sans savoir pourquoi nous le faisons fait de cette pratique une habitude comme une autre. Faire de la méditation de façon machinale, automatique va à l’encontre de celle-ci. Médite t’on parce que c’est à la mode ? Parce que nous en avons entendu parlé à la radio, à la télévision ? Parce que nous avons un ami qui vente les mérites de la pleine conscience ? La méditation n’est pas une mode même si celle-ci devient très populaire. Si nous ne faisons pas de celle-ci un art de vivre, que nous ne plongeons pas vraiment dans l’essence de la méditation, il est possible que nous passions à côté de tout ce qu’elle a de bénéfique à apporter.

Nous faisons des premières expériences agréable, lorsque nous découvrons ce sentiment de plénitude, cette espace que nous offre le moment présent. Nous trouvons cela délicieux, formidable. Mais rapidement, nous nous trouvons frustrés lorsque le lendemain l’esprit reste agité. Nous ne comprenons pas pourquoi nous n’arrivons pas à revivre cette belle expérience que nous avions fait la veille. Et au lieu de nous débarrasser du pilote automatique nous le renforçons.

Pratiquer le non jugement

L’ingrédient principal de la pleine conscience se trouve dans l’observation juste. Si nous nous attachons aux expériences agréables que nous faisons lors des séances de méditation, si nous sommes déçus alors que nous n’arrivons pas à calmer l’esprit parce que celui-ci ne cesse ces aller-retour entre la passé et le futur, nous renforçons ces schémas jugements. Ce fonctionnement de tout mette dans des cases, de catégoriser qui est à la source de nos souffrances.

L’observation nous permet d’éveiller en conscience sur les schémas automatiques de l’esprit. Nous développons la conscience de soi pour une meilleure compréhension et connaissance de nous-même. Quelque soit l’expérience vécue, l’observation juste est libre de tout jugement, de tout attachement. Les expériences que nous faisons ne sont ni agréable, ni désagréables, elles sont.

La conscience éveillée

Pour vivre en pleine conscience, la pratique de la conscience éveillée est le chemin sur lequel nous marchons. Il s’agit de porter notre attention sur toute la réalité. Les sons, les bruits de la ville, des voitures dans la rue, les retentissement des sirènes de pompier où même le bruit du silence. Nous sommes pleinement attentifs à l’expérience que nous faisons à travers nos cinq sens. Le goût des aliments, leur texture, la température de l’air sur notre peau, les odeurs qui arrivent jusqu’à nous, les couleurs, les formes, les dimensions que nous percevons.

Dans le même temps il s’agit d’être attentif à ce qui se passe à l’intérieur de nous, les sensations qui se produisent, qui apparaissent et qui disparaissent. Nous devenons de plus en plus présent à nos besoins, nos émotions. Cela nous permet de prendre conscience de nos peurs, de nos doutes dont nous ne sommes pas encore libérés. Nous pouvons aller voir en nous-même chaque fois que l’on ressent de la colère, de la frustration, de la culpabilité, de la honte pour découvrir ce qui se passe, la source de ce sentiment. Ainsi nous arrêtons la spirale descendante et développons la maîtrise de soi.

La pratique au quotidien

Vous l’aurez compris, il n’y a aucunement besoin de programmer des séances de méditation, de se forcer à nous assoir tous les jours à la même heure. La vraie pratique se trouve dans les actes les plus banals de notre quotidien. Lorsque nous faisons bouillir de l’eau, que nous marchons dans la rue, lorsque nous discutons avec nos enfants, quand nous prenons une douche. Toute notre vie devient une occasion de faire l’expérience du moment présent.

Pratiquer de façon régulière en prenant position sur notre coussin et ne pas appliquer cette pratique dans notre vie est complètement inutile, il s’agit là d’une occupation de plus, de quelque chose à faire. A quoi bon pratiquer la méditation tous les jours si nous ne sommes pas capables de garder un esprit stable et en paix lorsque nous faisons l’expérience du monde ? Vivre en pleine conscience est un art de vivre et non pas une occasion de se donner une image plus spirituelle.

 

En résumé, vivre en pleine conscience consiste à intégrer la technique de méditation au plus profond de nous-même et de la faire vivre à chaque instant pour changer notre façon d’être au monde.

 

Et vous, avez-vous déjà essayer la pleine conscience ? Arrivez-vous à vivre en pleine conscience ? A rester pleinement attentif à se qui se déroule devant-vous ? A sortir de la dualité agréable/désagréable ?

 

Si vous avez-aimé cet article, mettez toute votre attention à le partager 🙂

21 jours pour calmer l'esprit et cheminer en pleine conscience vers votre légende personelle.

Accèdez gratuitement à un accompagnement pas à pas alliant sciences et spiritualité.

Félicitations ! Vous venez de faire le premier pas vers votre légende personnelle. Le prochain est de vérifier votre boîte mail pour recevoir votre cadeau.